Publié dans Premières lignes

Premières lignes #02 : L’œil de Tolmuk, de Anaïs La Porte

« Premières lignes » est un rendez-vous initié par le blog Ma Lecturothèque. Le principe : poster chaque semaine les premières lignes d’un roman de son choix. Vous pouvez retrouver sur Ma Lecturothèque la liste de ceux qui participent à ce rendez-vous.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous les premières lignes de L’œil de Tolmuk, premier tome de la série Les puissances de Nilgir, de Anaïs La Porte, paru chez Yucca Editions.

Le soleil dans les yeux, Owen se frayait lentement un chemin sur le quai encombré et bruissant d’activités du port d’Ethys.

L’heure de la marée approchait.
Des hommes de tous horizons se dépêchaient de charger les navires qui allaient bientôt partir aux quatre coins du monde : Orias, pays des soieries luxueuses dont les secrets de fabrication étaient jalousement gardé par ses artisans ; Messiane, que l’on nommait « la porte du Continent Mineur »; ou encore Tolmuk, cette contrée lointaine à la gastronomie si élaborée. Une odeur d’épice et de friture s’échappait d’ailleurs de la jonque tolmukie quand le jeune garçon la dépassa.

Et voilà le début d’un long voyage pour Owen…

Vous pouvez retrouver ma chronique de ce roman et du tome suivant ici :

 

Publicités

Auteur :

Autrice et lectrice, je vous parle de mes écrits et de mes coups de cœurs.

5 commentaires sur « Premières lignes #02 : L’œil de Tolmuk, de Anaïs La Porte »

  1. Tu dirais que tu lis combien de romans par an? J’ai l’impression que tu lis énormément et moi d’avoir de moins en moins le temps de m’adonner à ce plaisir! ^^

    J'aime

    1. Heu… là aujourd’hui, je pense avoir dépassé la cinquantaine depuis le début de l’année, mais je ne saurais pas te donner un chiffre précis ^^ J’aime bien lire un peu le soir avant de me coucher, et sinon j’ai des périodes de boulimie de lecture, principalement pendant les périodes de vacances, ou quand je me lance dans une série, qui font bondir mon quota d’un coup (comme ces derniers jours, avec en plus internet qui avait des ratés par chez moi, en quatre ou cinq jours j’ai lu trois tomes et demi d’une série, en anglais en plus, donc je lis moins vite que d’habitude ^^).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s