Ecriture et vie d'auteur

Nommer les personnages : quelques méthodes pour inventer un nom

Voici enfin le troisième et dernier article de cette série sur les noms des personnages ; après avoir vu quelques principes de base à ne pas oublier, et des astuces pour trouver des noms existants, voici quelques méthodes pour en inventer de toutes pièces.

Particulièrement dans les récits de Fantasy, vous aurez peut-être envie d’inventer les noms de vos personnages. Dans ce cas, il y a une chose à garder en tête : éviter les excès ! Vous ne jouez pas au Scrabble ; inutile de forcer sur les k, x, y et w. Les trémas, utilisés avec modération, peuvent agrémenter l’ensemble, mais mieux vaut éviter de donner à vos lecteur l’impression de lire un catalogue Ikea. Je vous renvoie vers cette excellente note de Boulet qui illustre à merveille les écueils à éviter quand on écrit de la Fantasy.

Autre petit conseil : n’hésitez pas à googeliser les prénoms obtenus. Vous aurez peut-être la surprise de découvrir que le prénom existe déjà, ou bien qu’il correspond à un mot désignant les WC en ukrainien. Des fois qu’un de vos lecteurs ait justement quelques notions d’ukrainien, ça risque de lui gâcher la lecture…

Pour inventer un nom, outre les générateurs de noms qui fleurissent sur le net, il existe plusieurs méthodes très efficaces et pas forcément compliquées dont voici un petit florilège :

Le hasard

La technique dite de « Paf le clavier »

Très très simple à mettre en œuvre : promenez aléatoirement vos doigts sur le clavier (ou laissez-les lourdement tomber dessus, au choix), puis voyez ce que ça donne. Il faudra sans doute ajouter ou enlever quelques lettres pour rendre le tout prononçable.

Prénom déjà obtenu avec cette méthode : Kéliciartysecrodelymansériandygénavotya (Kélicia pour les intimes). (A la base, je voulais plus long encore, mais il y a une limite de longueur pour les mots qu’on veut enregistrer dans le dictionnaire Word… Non, je n’utilise plus ce nom, au fait. J’avais douze ans, désolée…)

La technique des syllabes

A peine plus compliqué : prenez un livre, ouvrez-le aléatoirement, fermez les yeux, pointez le doigt sur la page, ouvrez les yeux, notez la syllabe sur laquelle votre doigt est posé. A répéter jusqu’à obtenir la longueur souhaitée.

Prénoms déjà obtenus avec cette méthode : Eldeneauladoniwaxcharsepetori (Eldeneau pour les intimes) ou Jersaloer. (Oui, j’avais douze ans aussi…)

A partir de mots/noms existants

Le mélange

Mélanger des syllabes tirées de plusieurs prénoms pour en former un tout nouveau peut donner des résultats très sympathiques. Ma suggestion : écrivez des débuts et des fins de prénoms sur des petits bouts de papier, puis piochez au hasard un début et une fin. Cela marche aussi très bien pour les noms de famille. A faire de préférence avec vos frères et sœurs, de nuit alors que vous devriez être couchés, dans la pièce voisine de la chambre de vos parents, qui risquent donc de se réveiller au moindre éclat de rire… *souvenir*

Noms déjà obtenus avec cette méthode : Flochel Skypoche, Shelcéane, Mitin.

La modification

Il est relativement facile de prendre des noms existants et de modifier/rajouter une lettre ou une syllabe pour lui donner tout de suite une toute autre allure. A titre personnel, je conseillerais de veiller quand même à ce que la modification en question ait un impact réel, sans quoi ça risque de faire très artificiel. Simplement remplacer un I par un Y, par exemple, n’aura souvent aucun impact sur la prononciation, et ça donnera l’impression que vous avez juste rajouté un Y parce qu’en Fantasy, il y a des Y dans les prénoms…

Prénom déjà obtenu avec cette méthode : Jukan (à partir de Juan).

La traduction

Vous pouvez aussi chercher la traduction de certains mots dans une langue de votre choix ; cela permet de trouver des sonorités parfois très sympathiques et, pour peu que vous utilisiez la même langue pour les différents personnages, d’assurer une certaine cohérence. Bien souvent, on utilisera des mots qui correspondent au personnage d’une façon ou d’une autre, ce qui peut être un petit plus pour aider à le caractériser.

Personnellement, je n’utilise pas vraiment cette méthode pour les prénoms, mais plus pour les noms de peuples et de lieux. Nom déjà obtenu avec cette méthode : Yaantrik (mécanique en hindi).

Pour les plus motivés : créer une langue

Si vous êtes du genre à ne rien laisser au hasard et à créer une langue pour vos peuples, l’idéal est évidemment de vous baser sur cette langue pour créer des prénoms cohérents et riches de sens. Je l’ai fait par le passé, pour un roman qui, pour diverses raisons, restera probablement dans le tiroir jusqu’à la fin de mes jours. Je doute de le refaire un jour – cela représente vraiment un travail énorme pour une utilité relativement faible. Mais cela reste une possibilité…

Prénom déjà obtenu avec cette méthode : Aldin (qui signifie « Le père/premier de ceux qui ont le droit »).

Sans aller jusqu’à la création complète d’une langue, il y a néanmoins cette méthode proposée sur le site Les Forges qui est très intéressante pour créer un ensemble de noms qui fonctionnent bien ensemble et qui ont l’air de signifier quelque chose. (Libre à vous d’y rattacher effectivement une signification ou pas.) Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester cette méthode, mais elle me plaît bien et je pense l’utiliser la prochaine fois que j’aurai à inventer des noms.


Voilà pour ces quelques méthodes ; il en existe sûrement d’autres tout aussi intéressantes. Et vous, comment faites-vous pour inventer les noms de vos personnages ?


Photo by chuttersnap on Unsplash

2 commentaires sur “Nommer les personnages : quelques méthodes pour inventer un nom

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s