Publié dans Vive la PAL !

Vive la PAL ! – Avril 2017

Le mois d’Avril n’a pas été très productif en terme d’écriture, en revanche, grâce aux vacances, j’ai pu lire pas mal de livres ! Petit aperçu…

Les livres lus en Avril

La Moïra, de Henry Loevenbruck

Tome 1 : La louve et l’enfant

couv9739253

Tome 2 : La guerre des loups

couv35336293

Tome 3 : La nuit de la louve

couv38321924

Il m’a fallu deux semaines pour lire le tome 1, deux jours pour le tome 2, et deux heures pour le tome 3… (bon, d’accord, quatre heures !) L’arrivée des vacances a aidé, c’est sûr, mais j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début ; par la suite, en revanche, j’ai complètement accroché.

J’ai particulièrement aimé l’univers, avec les Druides, les elfes et les Thuathanns, ce mélange subtil entre fantasy classique et légendes celtiques. Les personnages aussi sont attachants, en particulier Aléa, dont l’évolution au cours du récit est bien menée, mais aussi Mjolln, Phelim, Erwan, Finghin… La complicité de tout ce petit monde est très agréable, et leurs interactions empreintes d’une douceur rafraichissante. Ma seule déception, c’est le faible rôle dans l’intrigue de la louve Imala, dont on suit occasionnellement le point de vue mais qui en définitive croise très peu les autres protagonistes – c’est d’autant plus dommage qu’elle est mise en avant dans les trois titres, on s’attend à un rôle plus important.

Retrouvez les premières lignes du tome 1, La Louve et l’enfant.

Ces roman valident les points 18 (francophone non grenouille), 28 (personnage principal de moins de 15 ans), 29 (raconté du pdv d’un animal) et 31 (plusieurs points de vue) du challenge « Vive la PAL ! »

Ces 3 romans comptent pour le #PIF.

Mira : La bataille de l’eau, de Ghaan Ima

couv23312551

J’ai cru, je ne sais pas pourquoi, que j’allais lire un roman ado ; en fait, ce serait plutôt YA, et assez sombre. J’ai beaucoup aimé le concept des miras, et tous les abus qu’il entraînait. Pashka est un personnage complexe, tantôt attachante, tantôt exaspérante (en particulier dans ses relations avec les garçons) et on suit son histoire avec intérêt. Je me suis souvent perdue dans la galerie de personnages qui évoluent autour d’elle (tantôt appelés par leur nom, leur grade, une caractéristique physique ou leur nationalité… par moment, on ne sait plus trop qui est qui) mais dans l’ensemble, ils sont intéressants à suivre également.

Juste un gros bémol du côté du « chaton », le gamin retrouvé par Pashka au début du roman, qui ne fait absolument pas treize ans mais plutôt neuf ou dix – et ce, non seulement par son attitude ou sa description physique, mais aussi par le regard et l’attitude des autres à son égard, autres qui ont pour certains tout juste deux ans de plus que lui mais se comportent comme face à un bébé. Mais à part ce « détail » de l’âge, c’est un personnage très intéressant.

Ce roman valide les points 5 (auto-édité), 17 (écrit par une autrice), 18 (francophone non grenouille), 42 (se déroule sur un autre continent), 48 (écrit au présent) et 50 (roman à message) du challenge « Vive la PAL ! »

Ce roman compte pour le #PIF.

ALE 2100, de Sophie G. Winner (début)

couv31530174

Je ne m’étendrai pas longtemps sur cette lecture, pour la simple raison que ce que j’ai lu n’était en fait qu’un extrait – de 200 pages, certes, mais un extrait quand même. Ce début s’est avéré très intéressant, avec un concept et un univers intrigants, des personnages très sympathiques – et une coupure au pire moment. J’ai hâte de me procurer la suite – mais avant, il faudrait que j’essaie de vider un peu ma PAL…

Kassandra et la Grèce des légendes, de Nathalie Bagadey

couv31891611

Après Eclosia ou l’écosse des légendes et Villes de légendes, je savais que j’allais sûrement aimer cet autre roman de Nathalie Bagadey, et je n’ai pas été déçue. Comme toujours, l’écriture est sympathique et invite au voyage. On retrouve les thèmes des autres livres de la série Voyages légendaires : tourisme, découverte de l’héritage culturel, romance, le tout saupoudré d’un peu de légendes. Ce roman-ci a en plus l’avantage d’être plus long – le plaisir dure plus longtemps. J’ai beaucoup aimé le personnage de Kassandra, guide touristique consciencieuse et très attachante mais aussi sirène à ses heures perdues ; les membres de l’équipe de « pax » (les touristes en visite) sont eux aussi sympathiques, et une bonne dynamique s’installe très vite. J’ai beaucoup apprécié cette balade en Grèce au cours de laquelle on découvre plein de détails intéressants sur ce beau pays ainsi que sur la mythologie, ainsi que la part belle faite à l’écriture. Enfin, la romance avec Jonathan est très jolie et prend bien le temps de s’installer comme il faut. En bref, une lecture très agréable.

Ce roman valide les points 5 (autoédité), 17 (écrit par une autrice), 19 (grenouille) et 27 (protagoniste surnaturel ni vampire ni loup-garou : une sirène) du challenge « Vive la PAL ! »

Ce roman compte pour le #PIF.

Passenger, d’Alexandra Bracken

couv44234625

J’aime beaucoup les histoires de voyage dans le temps, et celle-ci ne fait pas exception. J’ai particulièrement aimé les deux protagonistes, tous les deux attachants. Etta Spencer est une jeune virtuose du violon qui se retrouve propulsée brusquement dans un univers auquel elle n’était pas préparée ; néanmoins, j’ai apprécié sa détermination, ainsi que sa soif d’affection. Nicholas Carter, très charismatique, est aussi touchant dans son envie de liberté, de reconnaissance et sa culpabilité. Leur duo fonctionne bien, ainsi que leur romance, deux personnages qui se respectent et n’entendent pas décider à la place de l’autre. Du côté de l’intrigue, j’ai aimé le côté chasse aux trésors. Evidemment, il fallait que ce soit un tome 1 – et vu qu’il est sorti très récemment en français, il va falloir un certain temps avant de connaître la suite…

Ce roman valide les points 12 (livre prêté), 17 (écrit par une autrice), 23 (le titre est un seul mot) et 43 (se déroule dans le passé) du challenge « Vive la PAL ! »

Ma PAL de Mai

J’ai attaqué Allez les mages !, un des romans des Annales du Disque-Monde, de Terry Pratchett.

Quand je l’aurai terminé, je reviendrai à un peu de SFFF francophone, même si j’ai lu mon quota de livres pour le #PIF ; je ne sais pas encore si je partirai sur La nuit des temps, de René Barjavel, ou bien Métamorphoses, de Samantha Bailli – ce sera selon l’inspiration du moment.

Et vous, qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

Publicités

Auteur :

Autrice et lectrice, je vous parle de mes écrits et de mes coups de cœurs.

2 commentaires sur « Vive la PAL ! – Avril 2017 »

  1. Ah je suis contente que tu aies aimé mon livre ! Moi ça faisait longtemps que j’avais pas autant apprécié une lecture. J’ai hâte que le tome 2 sorte…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s