Publié dans Sur le web

Ma participation au Printemps de l’Imaginaire Francophone

Aujourd’hui, je vais vous parler de la chouette initiative de Zahardonia, du blog Monde Fantasy.

Pour la deuxième année, elle propose le Printemps de l’Imaginaire Francophone (#PIF pour les intimes), qui consiste à se fixer l’objectif de lire des livres SFFF écrits par des auteurs francophones. Le défi dure du 1er mars au 1er juin. En option, on peut se rajouter le défi de lire au moins un ouvrage d’une petite maison d’édition ou d’un auteur autoédité. Un groupe Facebook a été créé pour échanger autour de l’évènement.

Pour ma part, j’ai décidé de participer en mode « Scientifique fou » : objectif 6 livres, avec l’option autoédité. A priori, à moins que la liste change en fonction de mes trouvailles en librairie ou en bibliothèque, les livres que je lirai à l’occasion seront :

  • Kassandra et la Grèce des légendes, de Nathalie Bagadey

couv31891611

Kassandra est une guide touristique expérimentée, qui propose des circuits enchanteurs au cœur de la Grèce. Pourtant, il ne lui est pas toujours facile de concilier son métier et sa véritable nature, qu’elle n’a que récemment découverte. Les conséquences seraient terribles si on venait à apprendre qu’au contact de l’eau, elle devient sirène. Alors qu’elle s’apprête à accueillir un nouveau groupe, tout se passe de travers : non seulement son ex-petit ami, Jonathan, fait partie du voyage, mais elle va trouver sur sa route des dieux et des créatures mythologiques tout droit surgis des récits antiques… et pas forcément amicaux. Kassie va avoir fort à faire pour protéger celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer, tout en préservant son secret des regards curieux de ses touristes. Jusqu’au jour où elle devra faire face au plus difficile des choix… Êtes-vous prêts à accompagner Kassandra dans son périple et à tomber, vous aussi, sous le charme de la Grèce des légendes ? Après « Éclosia ou l’Écosse des légendes », Nathalie Bagadey vous entraîne dans un autre périple, plein de charme et d’aventures. Redécouvrez la Grèce avec ce compagnon de voyage d’un nouveau genre. À mettre dans sa valise avant de s’envoler pour Athènes !

Pourquoi ? Parce que j’ai adoré Eclosia ou l’Ecosse des légendes, et que je suis avec plaisir le blog de Nathalie depuis un moment déjà. Et ça me permet de cocher l’option autoédité !

  • Villes de légendes, de Nathalie Bagadey

couv61554555

Grenade, Amsterdam, Carcassonne, Londres, Vienne, La Rochelle, Montréal, New York, La Havane, Édimbourg…
Peut-être avez-vous déjà arpenté quelques unes de ces villes et apprécié leur beauté unique.
Mais êtes-vous sûr(e) de les connaître vraiment ?
Nathalie Bagadey entraîne à nouveau les lecteurs dans l’un de ces voyages dont elle a le secret et qui les mènera aux origines de la création littéraire.
Un périple initiatique guidé par une entité mystérieuse, qui devrait ravir les amoureux de ces villes, ainsi que tous ceux qui aiment l’écriture et qui se reconnaîtront peut-être dans le parcours de « Genny ».

Voyagez, rêvez… Écrivez.

Pourquoi ? Pour les mêmes raisons que le précédent…

  • La ligue des héros, de Xavier Mauméjean

couv33458331

1898 : Londres. L’Angleterre victorienne est en proie aux agressions de Peter Pan et des créatures du Pays de Nulle Part. Pour faire face à la menace, Sir Baycroft crée La ligue des héros et recrute les meilleurs : Lord Kraven, English Bob, Lord Africa ou le Maître des détectives. Ils mènent ainsi une lutte sans fin contre les ennemis issus du peuple imaginaire.

1969 : banlieue de Londres. Un vieil homme est ramené dans sa famille par deux blouses blanches. D’où vient-il ? Qu’a-t-il fait ces dernières années ? Nul ne le sait. Jusqu’au jour où disques de rock et lectures de comics lui font redécouvrir l’aventure, l’héroïsme, l’honneur… et quelques souvenirs.

Entre merveilleux et réalité, entre steampunk et uchronie, les deux destins se rejoindront dans un tourbillon d’intrigues et de personnages savoureux.

Pourquoi ? Parce qu’il se trouve que je l’ai emprunté à la bibliothèque, et que je n’aurai de toute façon pas le temps de le lire avant la date de retour ; je vais donc renouveler l’emprunt, et ça tombera pile poil pour le défi.

  • Métamorphoses, de Samantha Bailly

couv71188127Dans la cité de Lyneroy, les commerces éclatants cohabitent avec les plus sombres marchés noirs…

Sonax a treize ans lorsque sa vie bascule. Jeune garçon androgyne destiné à suivre une voie marchande, il quitte tout pour le théâtre solaire, un lieu où il se découvre une nouvelle famille. Mais derrière la scène, entre faux-semblants et jeux de pouvoir, la réalité d’Hélderion n’a rien à envier aux drames qui se jouent sur les planches. Il ignore alors à quel point il va devoir apprendre à jouer un rôle en permanence, en découvrant les dangereuses coulisses de la cité la plus riche du royaume. Entraîné dans des intrigues politiques qui le dépassent, il sera changé en polymorphe, un être capable de modifier son apparence à volonté…

Car quel acteur n’a jamais rêvé de contrôler l’histoire au gré de ses métamorphoses ?

Pourquoi ? Parce que j’ai lu Oraisons il y a déjà un moment, et j’avais bien aimé. En plus ce titre traîne sur ma liseuse depuis quelques mois, il serait temps que je le sorte de ma PAL.

  • Mira, la bataille de l’eau, de Ghaan Ima

couv233125512046, Canada. L’eau douce s’appelle aujourd’hui l’Or Bleu et les peuples s’entretuent pour ce trésor vital. Au sein du chaos, des pouvoirs psychiques sont apparus : les « miras ». La jeune Pashka utilise son mira pour protéger les blessés pendant les combats. Alors qu’il ne lui reste plus qu’un hiver de service militaire avant d’être libre, elle découvre un petit garçon sur un champ de bataille. L’enfant soldat doit être abattu, c’est le protocole. Mais Pashka ne peut pas accepter cela. Elle se battra pour protéger ce garçon innocent des plans de son lieutenant, car cet homme est prêt à tout pour gagner cette sale guerre. Et pour cela, le lieutenant a besoin des pouvoirs de Pashka? Quel choix a-t-elle ? Entre ceux qu’elle aime et ne sait pas protéger et ceux qu’elle hait de toutes ses forces mais ne peut pas se résoudre à tuer ?

Pourquoi ? Parce que j’ai acquis ce titre à l’occasion du Ray’s Day l’été dernier, et je n’ai pas encore pris le temps de le lire. Ce sera l’occasion.

  • La machine fantôme, de Igor et Grichka Bogdanoff

bm_6836_354646Dans Lapsus, les rapports se gâtent entre Otis et son très dévoué ordinateur Clavius. Programmé pour obéir aux désirs d’Otis, il les connaît à présent avant son « maître » lui-même. Exaspérant !

Dans La cage, un homme se réveille, s’angoisse : Où est-il ? Qui est-il ? Il ne sait plus. Et pour cause. Par erreur, on lui a injecté de l’anamnase, le virus qui tue la mémoire et dont il venait de découvrir enfin l’antidote…

Dans La machine fantôme, le Pr Biggles, après douze ans de dur labeur, présente à ses collègues son chronodyne grâce auquel on pourra voyager dans le temps. La démonstration commence brillamment mais…

Pourquoi ? Parce que j’ai redécouvert ce recueil lu il y a des années dans la bibliothèque de ma sœur, et je suis curieuse de voir si les quelques souvenirs que j’ai de ces nouvelles – dont certaines m’ont marquée à l’époque – vont s’avérer exacts…

Et vous, vous participez ? N’hésitez pas à nous rejoindre ! Il suffit de s’inscrire sur le blog de Zahardonia.

Publicités

Auteur :

Autrice et lectrice, je vous parle de mes écrits et de mes coups de cœurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s