Ma bibliothèque

TAUPE, de Nico Bally

Titre : TAUPE : Le premier voyage extraordinaire de Jules Verne

Auteur : Nico Bally

Editeur : Auto-édition (Précédemment édité chez Malpertuis)

Nombre de pages : 250

Quatrième de couverture :

Le 5 juillet 1839 une machine gigantesque appelée TAUPE s’enfonça dans le sol afin d’atteindre le centre de la Terre. Son équipage était composé de cinquante personnes. Tout était planifié pour qu’ils puissent survivre et entretenir la machine afin qu’elle accomplisse sa mission. Mais les choses ne se déroulèrent pas comme prévu, car deux passagers clandestins s’étaient glissés à bord.
Le premier était un chat fouineur que nous appelâmes Tapetum.
Le deuxième, c’était moi.

Pour ceux qui aiment :

  • Les romans de Jules Verne
  • Les huis-clos
  • Les chats

Vous n’y trouverez pas :

  • Une intrigue très complexe
  • Une base scientifique exacte
  • De romance

Mon avis :

Je voudrais tout d’abord remercier Nico Bally de m’avoir envoyé ce roman jeunesse divertissant et très agréable à lire.

Après un petit moment de surprise face aux choix de vocabulaire (j’avoue avoir beaucoup de mal à imaginer le mot « trifouiller » dans la bouche de Jules Verne, même enfant…), je suis rentrée très facilement dans cette histoire entraînante. Le style est fluide et très accessible. J’ai trouvé le début un peu rapide, mais ce n’est pas forcément gênant quand on s’adresse à des enfants.

L’intrigue est relativement simple : embarqué accidentellement dans un voyage vers le centre de la Terre, le petit Jules va devoir trouver sa place au sein du T.A.U.P.E. Il passe donc de poste en poste pour découvrir tout le fonctionnement. Cette première partie est intéressante pour découvrir « l’univers » et les personnages, mais sans grande surprise au niveau de l’intrigue. Heureusement (pour le lecteur), tout ne va pas se passer comme prévu, et l’histoire devient plus palpitante sur la deuxième partie.

L’univers – à savoir le T.A.U.P.E. – est plutôt immersif ; les descriptions de son fonctionnement sont très claires et visuelles, on s’imagine très bien toute cette mécanique omniprésente, la chaleur des chaudières, les vibrations des parois. On retrouve la dimension steampunk annoncée par la couverture, et j’imagine très bien le T.A.U.P.E. aux côtés des inventions des romans de Jules Verne (le vrai). J’ai aussi beaucoup aimé le fait que l’auteur ait pensé à l’organisation sociale au sein de ce système, avec les différents groupes et leur dynamique. Cela donne tout de suite beaucoup plus de profondeur à l’ensemble.

Les personnages sont dans l’ensemble assez caricaturaux, ce qui donne un ton très léger et amusant au roman, tout en étant pour la plupart très attachants. Ce rassemblement de personnages hétéroclites et un peu loufoques est tout sauf crédible, mais cela n’a pas grande importance. J’ai particulièrement apprécié le petit Jules, qui raconte cette histoire avec humour et fraîcheur. Son comportement et ses raisonnements m’ont semblés très cohérents avec son âge (11 ans), et je pense que les jeunes lecteurs pourront très facilement s’identifier.

En conclusion, donc, un roman très plaisant qui devrait ravir les jeunes lecteurs mais aussi les plus grands. Je pense qu’il est tout à fait accessible à partir de dix ans, et peut faire une sympathique introduction au steampunk ou à l’œuvre de Jules Verne.

Publicités

4 commentaires sur “TAUPE, de Nico Bally

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s