Ma bibliothèque

Vive la PAL ! – Novembre 2017

Bonjour à tous ! En ce premier mercredi de décembre, voici un petit bilan des livres lus en novembre. Comme je me suis beaucoup concentrée sur les corrections de Flammèche ou la quête du doudou dragon, il n’y en a pas beaucoup…

Les livres lus en Novembre

Garulfo, de Alain Ayroles, Bruno Maïorana et Thierry Leprévost

#1 : De mares en châteaux

#2 : De mal en pis

J’avoue ne pas être une grande amatrice de BD – j’ai beau essayer de m’arrêter sur les dessins, je ne sais tout simplement pas « lire » une image correctement ; du coup, j’avance très vite, et il y a quelque chose de très frustrant à finir un livre en un quart d’heure de lecture à peine… Malgré tout, j’avais eu un coup de cœur pour De Cape et de Crocs, du même scénariste, donc j’avais bon espoir pour celle-ci.

Malheureusement, je n’ai pas vraiment accroché. L’histoire est sympathique dans sa façon de prendre les clichés des contes à rebrousse-poil, mais je suis restée sur ma faim, avec la sensation qu’il ne se passe pas grand chose et que tout va trop vite. Ajoutez à cela que je ne suis pas fan du style des dessins. Je ne pense donc pas continuer cette série.

Ces BDs valident les points 9 (BD), 18 (francophone non grenouille), 29 (raconté du pdv d’un animal) et 30 (personnage principal sort des standards)  du challenge « Vive la PAL ! »

L’illusion écarlate, tome 3 des Cartographes, de S.E. Grove

Suite et fin de la trilogie Les Cartographes, j’ai bien aimé ce roman qui reste dans la même veine que les deux premiers, avec un univers très inventif et des personnages hauts en couleurs. J’aurais juste aimé un petit rappel des personnages et des évènements des premiers tomes, car j’ai parfois eu du mal à m’y retrouver.

Retrouvez ma chronique du tome 1, La sentence de verre, et du tome 2, Le passage de verre.

Ce roman valide les points 12 (livre prêté), 17 (autrice), 23 (le titre contient une couleur), 34 (uchronie) et 42 (se passe sur une autre continent) du challenge « Vive la PAL ! »

TAUPE : le premier voyage extraordinaire de Jules Verne, de Nico Bally

51hwnifkdyl-_sx210_

Un roman jeunesse sympathique qui explique – peut-être – où Jules Verne est allé chercher son inspiration… Des personnages hauts en couleur, une aventure passionnante, une machine extraordinaire, ce roman fait une parfaite introduction au steampunk. Vous pouvez aller lire ma chronique complète ici.

Ce roman valide les points 5 (autoédité), 18 (francophone non grenouille), 28 (personnage principal de moins de 15 ans), 36 (sans romance), 37 (huis-clos), 38 (steampunk), 39 (revisite une œuvre connue), 41 (se passe en France), 43 (se déroule dans le passé) et 49 (écrit à la première personne) du challenge « Vive la PAL ! »

Ma PAL de décembre

Je suis en train de lire Eye of Minds (Le jeu du Maître en français), de James Dashner, en VO, ainsi que Les Sempiternels, de Aude Réco, en avant-première. Ensuite, je m’attaquerai à L’histoire sans fin, de Michael Ende. Avec tout ça, je devrai finalement parvenir à cocher tous les thèmes pour Vive la PAL ! – à part le roman acheté sur un salon… Et comme j’ai encore craqué pour quelques titres lors de la dernière Opération Bragelonne, et dévalisé les rayons de ma bibliothèque, j’aurai de quoi m’occuper si je termine tout ça avant la fin du mois ^^

Et vous, qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s