Ma bibliothèque

Vive la PAL ! – Octobre 2017

C’est l’heure du bilan lecture pour le mois d’octobre ! J’ai beaucoup lu en fin de mois grâce aux vacances, mais je n’ai pas beaucoup fait avancer ma PAL, vu qu’à l’exception des deux premiers il s’agissait de relectures…

Les livres lus en octobre

Les chroniques du Radch #2 : L’Epée de l’ancillaire, de Ann Leckie

Cette suite de l’excellent La justice de l’ancillaire est très intéressante à lire. Je n’ai pas retrouvé le même coup de cœur, sans doute en partie parce qu’on connaît déjà l’univers et que que la narration très particulière n’est plus une surprise (d’ailleurs, j’ai eu l’impression de rentrer encore mieux dedans cette fois-ci, on n’y prête même plus attention), mais surtout je pense parce que le récit est raconté de façon linéaire ; on ne retrouve pas cette alternance entre deux époques du premier tome, qui était pour beaucoup dans la montée de la tension. Cela reste tout de même très plaisant à lire et plein de suspense. J’ai aussi trouvé qu’il y avait moins de passage confus, ce qui est une bonne chose. J’ai hâte maintenant de lire le troisième tome…

Ce roman valide les points 17 (autrice), 20 (classique SFFF), 30 (perso principal sort des standards), 36 (sans romance) et 49 (écrit à la première personne) du challenge « Vive la PAL ! »

L’Indé Panda n°4

Légère déception avec cette revue ; les nouvelles sont dans l’ensemble plaisantes, mais aucune ne m’a laissé d’impression vraiment durable, contrairement au numéro précédent. Je mentionnerai tout de même Le sourieur, de Valery Bonneau – la seule dont je me rappelais vaguement avant de relire le sommaire… ce n’est pas SFFF par contre – et La princesse p125, de Françoise Blanchard, une petite nouvelle sympathique et assez amusante.

Cette revue valide les points 3 (publié en 2017), 10 (revue) et 18 (francophone non grenouille) du challenge « Vive la PAL ! »

La Trilogie de l’Empire, de Raymond E. Feist et Janny Wurst

1 : Fille de l’Empire

2 : Pair de l’Empire

3 : Maîtresse de l’Empire

Cette trilogie est, à mes yeux, le meilleurs des cycles appartenant aux Chroniques de Krondor, et j’aime bien la relire de temps en temps. Un peu à part des autres cycles, car c’est le seul à se dérouler exclusivement sur le monde de Kelewan (alors que les autres sont centrés sur le monde de Midkemia), il met aussi en scène des personnages complètement différents, même si on en croise quelques uns issus des autres romans. Ce que j’aime dans cette série, c’est l’univers, qui présente une ambiance asiatique, et toute la société qui est mise en scène, avec ses codes très différents. Le personnage principal, Mara, est attachant, et on apprécie de voir son évolution au fil du récit. Enfin, c’est peut-être grâce à la participation de Janny Wurst, mais je trouve la narration beaucoup plus fine dans cette trilogie que dans les autres, un meilleur sens du détail et de la formulation. Bref, une très bonne trilogie (et qui peut se lire sans peine même si on n’a pas lu La Guerre de la Faille avant).

Cette série valide les points 7 (multilogie), 11 (relu pour la nième fois) et 21 (roman à quatre mains) du challenge « Vive la PAL ! »

La Guerre de la Faille, de Raymond E. Feist

Résultat de recherche d'images pour "guerre de la faille"

1 : Magicien – L’apprenti

2 : Magicien – Le mage

3 : Silverthorn

4 : Ténèbres sur Sethanon

La trilogie originale des chroniques de Krondor (oui, trilogie ; le premier tome a été redécoupé après-coup). Dans l’ensemble plaisante à lire, malgré quelques longueurs par moments – en particulier, les digressions mystico-magiques de Pug une fois qu’il est devenu un grand mage sont assez indigestes, et c’est pire encore quand son ami Tomas ou Macros sont de la partie… L’univers est assez classique dans l’ensemble, avec un monde de type médiéval dans lequel les humains côtoient elfes et nains. La grande originalité, c’est la Faille ouvrant sur le monde de Kelewan, que je trouve personnellement plus intéressant. Néanmoins, j’aime aussi beaucoup les passages dans la ville de Krondor avec la guilde des Moqueurs, surtout grâce au jeune Jimmy les Mains Vives qui fait partie de mes trois personnages préférés de toute la saga (à égalité avec Arutha et Hokanu).

Cette série valide les points 7 (multilogie), 20 (classique SFFF), 27 (protagoniste surnaturel ni vampire ni garou) et 31 (plusieurs points de vue) du challenge « Vive la PAL ! »

Le legs de la Faille, de Raymond E. Feist

1 : La trahison

2 : Les assassins

3 : La larme des dieux

Suite de la Guerre de la Faille, cette trilogie se déroule plusieurs années après. Les personnages ont vieilli, et c’est une nouvelle génération de jeunes gens qui occupe le devant de la scène. Et on reste exclusivement sur Midkemia, même si la Faille vers Kelewan joue un rôle dans le premier tome. Dans l’ensemble, j’aime moins cette trilogie, surtout le dernier tome ; ce qui la sauve, c’est surtout la présence de Jimmy – pardon, de l’écuyer James. Et, dans le premier tome, Gorath, qui est un personnage très intéressant.

Ce roman valide les points 7 (multilogie), 27 (protagoniste surnaturel ni vampire ni garou) et 31 (plusieurs points de vue) du challenge « Vive la PAL ! »

Et voilà pour les lectures du mois. Et vous, qu’avez-vous lu ce mois-ci ?

2 commentaires sur “Vive la PAL ! – Octobre 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s