Ma bibliothèque·Vie du blog

Ma PAL pour le #PIF

Je l’avais rapidement évoqué dans mon article sur mes challenges lecture pour 2018, le Printemps de l’Imaginaire Francophone (#PIF pour les intimes) repointe le bout de son nez dans une version améliorée…

Qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, ce challenge organisé sur le blog Monde Fantasy consiste à lire le plus possible de romans et nouvelles appartenant aux littératures de l’imaginaire (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique) et dont la langue originale est le français durant les mois de mars, avril et mai. L’objectif est de promouvoir la littérature de l’imaginaire francophone, souvent mise de côté, dont l’idéal est de pouvoir partager ses lectures, que ce soit sur un blog, les réseaux sociaux, ou encore en en discutant au tour de soi.

On peut s’inscrire pour plusieurs paliers selon le nombre de livres qu’on veut lire, de 1 à 15 (ou plus) ; pour ma part, je suis Alchimiste méticuleux, avec un objectif de 9 livres.

Cette année, le challenge est en plus agrémenté de petits défis à relever selon son envie :

  1. Lire un-e auteur/-trice belge francophone
  2. Lire un-e auteur/-trice candien-ne francophone
  3. Lire un-e auteur/-trice suisse francophone
  4. Lire un livre en rapport avec le vent ou l’air (dans le titre ou le contenu) [parce que l’air est l’élément du printemps]
  5. Lire un livre d’au moins 500 pages
  6. Ne lire que des romans et des nouvelles
  7. Lire un recueil de nouvelles
  8. Lire un livre auto-édité
  9. Lire un livre d’une petite maison d’édition
  10. Lire un récit avec une héroïne
  11. Ne lire que des récits écrits par des autrices
  12. Lire une suite de série
  13. Terminer une série
  14. Lire une relique de votre PAL
  15. Lire un livre d’un auteur ou d’une autrice que vous avez découvert-e au cours du challenge (Dans les PAL ou les suggestions des autres participant-e-s, par exemple).

Ma Pile à Lire

Elle est loin d’être figée, mais voici a priori les livres que je compte lire durant ce challenge. Ensuite, on verra en fonction des opportunités qui se présenteront (comme des propositions de SP) et des envies du moment.

ALE 2100, de Sophie G. Winner

Lola, jeune étudiante, est invitée à entrer dans une représentation virtuelle de la Terre en 2100, dénommée ALE. Les problèmes de la planète, les catastrophes à venir ? Elle en entendait parler tous les jours, sans vraiment s’en soucier. Mais dans ALE, les aventuriers ne pourront y échapper : ils devront affronter le résultat de leurs actions. De nos actions. Et quand Lola va croiser sur son chemin cet homme mystérieux qui perturbe son voyage, il devient son ultime quête. Et si, pour le sauver lui, elle devait sauver le monde de demain ?

Pourquoi ce livre ? Parce que j’ai lu la première partie il y a longtemps, et qu’elle s’arrête en plein suspense ; depuis j’ai pu me procurer le roman entier, mais je n’ai pas encore eu le temps de le lire. En plus, l’autrice est belge, et le roman est auto-édité.

Tanaga, de Alice Quinn

Ils sont 5 joueurs, qui vivent sur des continents différents. Champions du Jeu en ligne Les Écorcheurs, ils ne se connaissent qu’à travers leurs avatars.
Lorsque malgré la réprobation de son père, Theo tente de passer la dernière épreuve du Jeu, elle commence à entrevoir d’inquiétantes interférences.
Communiquer avec ses amis les Guerriers Glorieux devient urgent.
Leurs implacables ennemis apparaissent dans la vie réelle, s’attaquant à leurs proches, qui ne remarquent rien !
Le jeu rend-il fou ses joueurs ? Ou une brèche s’est-elle vraiment ouverte entre deux mondes?
La vérité mènera les cinq complices au cœur d’une machination qui vise à détruire le Monde Nouveau, et ce qu’il a de plus précieux : le «Verbe».
Le fardeau s’annonce lourd pour Théo, qui a déjà du mal à accepter la mort de sa mère
et qui se passerait bien d’une mission pour laquelle elle ne se sent pas de taille…

Pourquoi ce livre ? Parce qu’il traîne depuis trop longtemps sur ma PAL, il est auto-édité et met en scène une héroïne.

Métamorphoses, de Samantha Bailly

Sonax a treize ans lorsque sa vie bascule. Jeune garçon androgyne destiné à suivre une voie dans la banque, il quitte tout pour le théâtre solaire, un lieu où il se découvre une nouvelle famille. Mais derrière la scène, entre faux-semblants et jeux de pouvoir, la réalité d’Hélderion n’a rien à envier aux drames qui se jouent sur les planches. Il ignore alors à quel point il va devoir apprendre à jouer un rôle en permanence, en découvrant les dangereuses coulisses de la cité la plus riche du royaume.
Entraîné dans des intrigues politiques qui le dépassent, il sera changé en polymorphe, un être capable de modifier son apparence à volonté…
Car quel acteur n’a jamais rêvé de contrôler l’histoire au gré de ses métamorphoses ?

Pourquoi ce livre ? Lui aussi traîne depuis trop longtemps sur ma PAL ; en plus, j’ai bien aimé les autres tomes de la série – avec celui-ci, je la terminerai, même si c’est étrange de finir par le début… – et d’autre livres de cette autrice.

L’Architective, de Mel Andoryss

Je sais, je suis bizarre…
Armand, 15 ans, est architective, tout comme son père.
Imaginez : vous entrez dans un bâtiment et, en retenant votre respiration, vous avez accès à son âme, à toute sa mémoire, à ses souvenirs et à ses blessures, à ses pièces cachées et à ses moindres secrets. Les murs ont des oreilles, les murs se souviennent, et ils racontent leur histoire à ceux qui savent écouter…
Entre deux enquêtes pour le compte de son père, architective lui aussi, Armand essaie de mener la vie normale d’un adolescent parisien de 15 ans qui entre au lycée…

Pourquoi ce livre ? Là encore, c’est une relique de la PAL, alors pourtant que le résumé m’attire énormément…

Les épées de glace, tome 1 et 2, de Olivier Gay

Dans sa jeunesse, l’empereur Marcus mena de nombreuses guerres et étendit son territoire avec l’aide d’un combattant et général hors pair, Rekk. Ses méthodes impitoyables et sa propension au massacre contribuèrent à pacifier les provinces et à annexer les jungles de Koush, au sud – mais provoquèrent également la haine du peuple. Afin de s’attirer leurs bonnes grâces, l’empereur exila donc Rekk le Boucher aux confins de l’empire. Vingt ans plus tard, Marcus est vieux et malade. Il n’a qu’un fils, Theorocle, qui lui cause plus de souci que de fierté. Les familles nobles intriguent dans l’ombre pour préparer sa succession. Quant à Rekk, ce n’est plus qu’un nom avec lequel les mères effraient leurs enfants le soir.

Pourquoi ce livre ? Parce que j’ai beaucoup aimé l’écriture d’Olivier Gay dans Faux frère, vrai secret, et j’ai très envie de découvrir ce dyptique qui a de superbes critiques.

Les enchantements d’Ambremer tomes 2 et 3, de Pierre Pevel

Quelques mois après l’épilogue des Enchantements d’Ambremer, notre mage préféré va se voir confronté de nouveaux à un tourbillons d’événements tous plus incompréhensibles les uns que les autres. Cela commence par l’état de santé détérioré d’Edmond Falissière, historien et meilleur ami de Griffont, qui doit partir en Auvergne faire une cure. Puis par la découverte d’une colonie de minimets inconnue en plein coeur de ce Paris de la Belle Époque. Et enfin par la présence d’un mage noir, Giacomo Nero dont tout le monde semble avoir peur …
On découvrira également ce qu’il advint très secrètement dans le royaume de France durant l’hiver 1750, on fera également connaissance avec un mystérieux personnage, le Lys pourpre, d’une baronne de Saint-Gil et d’un chevalier de Castelgriffe …

Pourquoi ce livre ? Parce que j’ai adoré le premier tome, avec cet univers fantastique en pleine Belle Epoque, et que j’en redemande.

Il en manque encore un, mais je verrai en fonction de ce qui se présentera – il peut s’en passer des choses en trois mois ! Je sais par exemple que le tome 2 de Pérismer, de Franck Dive, Neph et Shéa de Aline Wheeler et le tome 2 de La Passe-Miroir de Christelle Dabot me font de l’œil, mais je ne les possède pas encore ; à voir si je pourrai me les procurer pendant cette période.

Et vous, participez-vous à ce challenge ? Si ce n’est pas encore fait, n’hésitez pas à vous inscrire sur le blog Monde Fantasy !

8 commentaires sur “Ma PAL pour le #PIF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s