Ma bibliothèque

Janvier en lecture

Voici le premier bilan lecture de l’année ! Un mois globalement positif avec de chouettes lectures, et plutôt éclectique… En bref, un bon démarrage pour cette année ! (Vous pouvez aller voir ici le descriptif de mes différents challenges lecture pour 2018.)

Mes lectures de janvier

Les chroniques de l’ancillaire #3 : La Miséricorde de l’ancillaire, de Ann Leckie

Chouette conclusion pour une très chouette série, ce troisième tome bénéficie d’une meilleure tension que le deuxième tout en évitant la confusion du premier, un pur régal. J’ai aimé retrouver tous les personnages introduits au deuxième tome et voir leur évolution. J’ai été bluffée par l’aboutissement de cette intrigue, dont je n’ai pas du tout vu venir la conclusion alors qu’elle paraît tellement évidente une fois qu’on la découvre… Le choix de narration, qui ne tient aucun compte du genre des personnages (d’ailleurs, au terme de cette trilogie, je crois qu’on peut compter sur les doigts de la main ceux dont il est connu), prend complètement son sens ici : peut importe que l’individu en face soit un homme ou une femme ; ce qui compte, c’est de déterminer si c’est une personne ou non. Bref, du très bon que je recommande absolument.

Retrouvez mon avis sur les deux premiers tomes : La Justice de l’ancillaire et L’épée de l’ancillaire.

Ce roman valide les points 12 (couverture française plus jolie que la couverture d’origine), 15 (personnage principal de plus de 30 ans), 18 (plus de 20 personnages), 24 (narrateur particulier), 41 (ailleurs que sur Terre), 44 (dans l’espace) et 49 (intelligence non-humaine) du challenge « Le retour de la PAL ».

La balance brisée, de Lise Syven

#2 : Phénoménale

Ma lecture du premier tome de cette série date d’une époque où je chroniquais seulement quelques unes de mes lectures, et celui-ci est passé à la trappe… Néanmoins, j’en gardais le souvenir d’une sympathique lecture jeunesse, et j’ai donc sauté sur l’occasion quand les tomes suivants ont fait partie d’une opération Bragelonne…

J’ai un peu craint d’avoir du mal à rentrer dans ce tome 2 vu le temps qui s’était écoulé, mais en fait je n’ai pas eu de difficulté ; les éléments essentiels sont rappelés au bon moment pour comprendre l’intrigue. Dans l’ensemble j’ai bien apprécié ma lecture, malgré quelques envies de claquer Elie quand elle fait sa tête de mule – particulièrement dans sa relation avec Max. L’humour est au rendez-vous, les personnages sympathiques et attachants, un très bon moment de lecture.

Ce roman valide les points 6 (tome 2), 9 (grenouille) et 22 (personnage principal féminin) du challenge « Le retour de la PAL ».

Ce roman compte pour le challenge ABC de l’Imaginaire pour la lettre S.

#3 : Élémentale

On reprend les mêmes et on recommence ; ce tome 3 réunit les mêmes ingrédients qui m’ont fait apprécier le second, avec un bonus : j’ai beaucoup aimé l’évolution de la relation entre Elie et son frère, et les voir reprendre les activités de leurs parents. On touche à des thématiques intéressantes, avec notamment la gestion du deuil (présente dès le premier tome) et la notion d’héritage familial. Ah, et j’ai brusquement envie d’avoir une vouivre…

Ce roman valide les points 9 (grenouille) et 22 (personnage principal féminin) du challenge « Le retour de la PAL ».

Dissonance #2 : Résonance, de Erica O’Rourke

Encore une série dont le premier tome n’a pas eu droit à sa chronique… Je gardais de ce livre le souvenir d’une histoire YA agréable à lire mais sans plus, si ce n’est l’originalité de l’univers dépeint, et de très grosses craintes concernant le développement de l’inévitable triangle amoureux.

Finalement, ce second tome fut une très bonne surprise. Pas de difficulté particulière à reprendre le fil du récit malgré le temps écoulé. Contrairement à bien des héroïnes de YA, Delancey ne m’a pas donné envie de lui donner des baffes toutes les trois pages, ce qui est déjà un très gros plus. Cette jeune fille suit une belle évolution, elle est déterminée sans pour autant être entêtée, et surtout elle ne passe pas les trois quarts de son temps à pleurer sur ses affaires de cœur. J’ai beaucoup aimé le développement de l’intrigue, qui évite de tomber dans le manichéisme, et qui m’a surprise à plusieurs reprises. Surtout, j’ai apprécié le soin apporté aux relations entre les personnages, notamment celles que Delancey entretient avec sa sœur, avec (les) Simon(s), ses grand-parents, la mère de Simon. Mon coup de cœur : la très belle amitié entre Delancey et Eliott, malmenée par un amour à sens unique et de grosses divergences d’opinion, mais qui résiste envers et contre tout parce que chacun y met du sien. Dernière bonne surprise : il s’agit d’un dyptique. Pas de troisième tome à attendre pour connaître le fin mot de l’histoire… Bref, je recommande !

Ce roman valide les points 6 (tome 2), 21 (le personnage principal voyage), 22 (personnage principal féminin), 43 (monde parallèle), 46 (présence d’une relation homosexuelle) et 48 (musique comme fil conducteur) du challenge « Le retour de la PAL ».

Le temps volé, de Chloé Duval

Petite incartade hors SFFF avec cette jolie romance toute en douceur. Je ne suis pas très portée sur les romances en temps normal, mais là j’ai bien aimé cette histoire pleine de tendresse et de nostalgie, avec une touche d’humour. C’était sympa de voir ces deux couples se former autour d’une lettre perdue, et agréable de lire une histoire où, pour changer, personne ne cherche à nuire aux autres. J’ai eu le sourire au lèvres pendant toute ma lecture. Je conseille de le lire enroulé dans un plaid avec un bon chocolat chaud ou une tasse de thé pour un chouette moment de détente…

Dommage que je ne puisse pas le compter pour le Retour de la PAL, il m’aurait permis de cocher plein d’items…

Le fou et l’assassin #4 : Le retour de l’assassin, de Robin Hobb

A peine sorti en format poche, je me suis jetée sur la suite des aventures de Fitz. Ce tome est dans la lignée des précédents : j’aime l’univers créé par Robin Hobb, et les personnages qui l’habitent. De manière générale, je trouve que cette série prend davantage son temps que les cycles précédents, peut-être parce qu’avec l’âge Fitz s’est un peu assagi, mais heureusement dans ce tome-ci, comme l’annonce le titre, il reprend du service pour de bon. (A noter que l’impression de longueur vient sans doute aussi en partie du découpage français, qui a scindé chaque tome d’origine en deux, ce qui joue forcément sur la perception du rythme ; cela ne m’avait pas trop affectée pour les cycles précédents puisque j’ai pu enchaîner tous les tomes les uns après les autres, mais je le ressens davantage avec celui-ci.) Ce tome crée de nouveaux liens avec Les aventuriers de la mer et Les cités des anciens, et je suis curieuse de voir l’évolution de tout ce monde-là dans la suite. Un petit regret : on retrouve encore et toujours les mêmes ressorts depuis le premier cycle ; le Fou fait des prédiction qui forcément vont s’avérer véridiques, Fitz s’entête à ne pas en tenir compte et ne fait que retarder (ou provoquer, au choix) des évènements que le lecteur attend depuis longtemps… A la longue, cela devient un peu lassant, cela manque de surprise. Mais malgré tout, cela reste une très bonne lecture dont j’attends la suite avec impatience.

Ce roman valide les points 15 (personnage principal de plus de 30 ans), 18 (plus de 20 personnages), 20 (le personnage principal est parent), et 21 (le personnage principal voyage) du challenge « Le retour de la PAL ».

Ce roman compte pour le challenge ABC de l’Imaginaire pour la lettre H.

Ma PAL de février

Je suis en pleine lecture du Masque et la Poudre, de Hubert Vitoz, un roman fleuve passionnant mais un peu ardu. (Pour tout dire, je l’ai commencé en début de mois, mais j’ai du faire une pause parce que la lecture des premiers chapitres ne faisait que renforcer un gros coup de blues hivernal…) J’espère le finir très vite et en faire une chronique détaillée sous peu. Ensuite, ce sera au tour des Carnets de Lou-Anne, de Isabelle Morot-Sir. Et s’il me reste du temps avant la fin du mois, je me laisserai peut-être tenter par un retour en enfance avec Le trône de Cléopâtre de Annie Jay, qui faisait office de livre-doudou durant mon enfance et mon adolescence…

Wanted

Histoire de m’aider à trouver des idées pour cocher tous les items de mon challenge « Retour de la PAL », je vais vous mettre à contribution…

Ce mois-ci je cherche des idées d’histoires utopiques à lire ; des récits, toujours SFFF, mettant en scène une société où les choses marchent plutôt bien, pour changer. Si vous connaissez des titres correspondant à cette description, n’hésitez pas à les proposer en commentaires !

(Et aussi, des récits dans lesquels un des personnages, même un figurant, s’appelle Nolwenn… Celui-là, je crois que je le rappellerai tous les mois, je sens qu’il va être très dur à trouver !)

Et vous, qu’avez-vous lu de beau ce mois-ci ?

 

Publicités

2 commentaires sur “Janvier en lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s