Ma bibliothèque

Les Sempiternels, Aude Réco

Titre : Les Sempiternels

Auteur : Aude Réco

Editeur : Walrus

Nombre de pages : 116

Date de publication : 24 décembre 2017

Quatrième de couverture :

Depuis la dernière guerre, on croyait les Sempiternels endormis : ces créatures mécaniques, douées d’une âme et d’un cœur, reposaient inertes et loin des hommes dans le désert de Pue-la-Mort. Mais les Sempiternels n’ont pas dit leur dernier mot, et l’heure du réveil a sonné. C’est en tout cas ce dont la baronne Alexandra Milael Noble est persuadée. Car Alex n’est pas le genre de baronne à user les fauteuils des salons : pour elle, l’aventure et le risque sont une seconde nature. Épaulée par Majidah, sa domestique qui depuis le temps n’en est plus vraiment une, la quadrilleuse enchaîne les missions dangereuses pour le compte des autorités à bord du Vagabond, son aéronef. Mais un abordage périlleux précipite l’appareil sur Pue-la-Mort et confronte la baronne à une révélation terrible. Alex en est persuadée : les Sempis préparent une nouvelle attaque.

Pour ceux qui aiment :

  • Les héroïnes au caractère bien trempé
  • Les explosions
  • Le steampunk

Vous n’y trouverez pas :

  • Un univers très développé
  • Un langage châtié
  • De bons sentiments

Mon avis :

Je voudrais tout d’abord remercier les éditions Walrus de m’avoir offert ce roman en avant première, et Aude Réco pour la gentille dédicace qui l’accompagnait.

Malheureusement, malgré un résumé très prometteur, je n’ai pas réussi à apprécier cette lecture. J’ai en effet été très gênée par le style, qui flirte sans cesse avec la vulgarité et m’a mise très mal à l’aise. Heureusement qu’il s’agissait d’une novella ; si cela avait été plus long, je crois que je n’aurais pas pu terminer. Si comme moi vous êtes sensibles aux « gros mots », ce texte n’est peut-être pas pour vous.

Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages. Alex en particulier, qui ne se soucie de rien ni personne, et ne fait aucun cas des victimes innocentes de ses coups d’éclat. Certes, elle a du charisme et de l’audace à revendre, mais il m’a manqué quelque chose qui aurait pu me toucher. J’ai eu un peu moins de mal avec Madijah, plus douce – peut-être aussi parce que dans les passages de son point de vue le langage était légèrement plus châtié. Dans l’ensemble, les personnages ne m’ont pas semblé très creusés, mais c’est sans doute lié à la longueur du récit, qui ne permet pas de donner beaucoup de place à l’introspection, et à la période racontée, trop courte pour donner lieu à une réelle évolution. Lisant très peu de novellas par ailleurs, j’aurais du mal à dire si c’est quelque chose d’habituel dans ce format ou non.

Rien à redire en revanche sur l’intrigue, très bien menée. J’ai terminé cette lecture avec la sensation d’avoir regardé un film d’actions : de la bagarre, des explosions, aucun temps mort. Certaines scènes semblent n’exister que pour le plaisir de s’offrir une belle cascade. Le spectacle est d’autant plus réussi que les descriptions sont très visuelles. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

L’univers est lui aussi très réussi, haut en couleurs et plein d’idées très intéressantes. J’ai particulièrement aimé la cité volante avec laquelle on commence le récit. On est tout à fait dans la tonalité steampunk annoncée par la couverture. Pour le coup, la longueur est un peu frustrante, car on aurait aimé en savoir plus sur cet univers, son fonctionnement et son histoire – mais on sait tout ce dont on a besoin pour comprendre de quoi il retourne.

En résumé donc, une novella qui devrait plaire aux amateurs d’action, mais en ce qui me concerne la rencontre ne s’est pas faite.

Pour aller plus loin : N’hésitez à aller faire un tour sur le site de Aude Réco ou sur la présentation de la novella sur le site de Walrus (vous pouvez notamment y lire un extrait, histoire de vous faire votre propre idée sur le style).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s