Ma bibliothèque

Vive la PAL ! – Juillet et août 2017 (1ère partie)

Bonjour à tous ! J’espère que la reprise s’est bien passée pour vous. De mon côté, la rentrée a été plutôt sympathique, mais par contre, je suis overbookée ^^

Du coup, je n’ai pas eu le temps encore de terminer le bilan de tous mes livres lus cet été – c’est qu’il y en a beaucoup. Et comme la journée de travail va être particulièrement longue, je n’aurai pas le temps d’y revenir aujourd’hui. Je vous propose donc de découvrir pour commencer les cinq premiers livres lus cet été, et la suite arrivera dans la mesure du possible demain et/ou après demain (oui, j’hésite à séparer ce bilan en deux ou trois parties ^^).

Mes livres lus cet été (1ère partie)

Un ogre en cavale, de Paul Beorn

couv63626074

Un roman jeunesse sympathique qui ne laisse pas le temps de souffler ! J’ai aimé la jeune héroïne pleine de ressources et les personnages hauts en couleur qu’elle rencontre au fur et à mesure du récit. En revanche, tout va très vite, et les péripéties s’enchaînent sans temps mort ; les émotions sont plutôt survolées. Une lecture idéale pour les enfants à partir de huit ans.

Ce roman valide les points 19 (grenouille), 27 (protagoniste surnaturel ni vampire ni loup-garou : ogre et fantôme), 28 (personnage principal de moins de 15 ans), 41 (se passe en France), 48 (écrit au présent) et 49 (écrit à la première personne) du challenge « Vive la PAL ! »

Les élémentaires, de Nadia Coste

couv7160728

J’ai passé un assez bon moment avec ce roman ado, même s’il m’a un peu déçue par rapport au souvenir que je gardais des Fedeylins, de la même autrice. Le personnage principal est assez horripilant, malgré le fait qu’on la prend en pitié du fait de son handicap, et un certain nombre de personnages importants restent très cliché, sans profondeur. J’ai apprécié l’univers et notamment l’idée des animaux élémentaires ; les petits clins d’œil faits à notre monde via les acronymes sont assez amusants mais risquent de nuire à l’immersion pour certains.

Ce roman valide les points 3 (publié en 2017), 17 (autrice) et 19 (grenouille) du challenge « Vive la PAL ! »

La Ferme des dragons, tome 1, de Tad Williams et Déborah Beale

couv30468506

Un roman sympathique dans l’ensemble, même si j’ai été assez agacée par l’attitude mystérieuse et condescendante d’une bonne partie des personnages pendant toute la première partie ; elle m’a parue un peu forcée pour empêcher le lecteur de découvrir trop vite la nature du secret de cette ferme particulière – alors même que le secret en question s’étale en grosses lettres sur la couverture. Le point de départ (la mère qui envoie sans arrière-pensée ses enfants en vacances chez un vieil oncle dont elle avait carrément oublié l’existence) m’a semblé aussi très peu crédible. Sinon, le concept est intéressant et on prend plaisir à découvrir les animaux – et le personnel – extraordinaires présentés dans ce roman.

Ce roman valide les points 12 (livre prêté), 21 (roman à quatre mains), 28 (personnages principaux de moins de 15 ans), 31 (plusieurs points de vue), 36 (sans romance) et 42 (se passe sur un autre continent) du challenge « Vive la PAL ! »

Faux frère, vrai secret, de Olivier Gay

couv59157539

J’avais vu de nombreuses critiques affirmant que le « secret » de ce roman était extrêmement étonnant et qu’on ne le voyait pas du tout venir avant la révélation… Bon, je suis désolée, mais moi je l’ai soupçonné dès le quatrième de couverture, et les premières pages m’ont confirmé que j’avais vu juste. Il faut dire que j’ai déjà lu plusieurs romans tournant autour de la même thématique – et donc de la même « révélation ». Guère de surprise donc dans ce roman en ce qui me concerne, mais je n’en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir… Ceci étant, j’ai apprécié la lecture, notamment le ton pince-sans-rire de la narratrice, les différents personnages plutôt bien creusés et l’approche intéressante qui est faite du « secret ».

Ce roman valide les points 19 (grenouille), 35 (thriller jeunesse), 36 (sans romance), 41 (se passe en France), 48 (écrit au présent) et 49 (écrit à la première personne) du challenge « Vive la PAL ! »

L’odyssée du temps #1 : L’œil du temps, de Arthur C. Clarke et Stephen Baxter

couv35970536

A l’origine, j’ai acheté ce roman lors de la GrosseOp Bragelonne pour pouvoir cocher l’item « roman à quatre mains » (que finalement j’ai coché juste avant grâce à La Ferme des dragons, prêté par ma frangine…) ^^ N’ayant pas du tout aimé L’odyssée de l’espace, je partais avec un a priori un peu négatif, et ce fut donc une très bonne surprise pour moi. J’ai beaucoup aimé la façon de traiter la fracture temporelle, les relations entre les différentes époques, les réactions des uns et des autres à la nouvelle situation – notamment en fonction de son époque d’origine et de son rapport à la science, à la religion ou à la science-fiction… Et puis il y a un côté très fun à voir s’affronter deux armées et deux généraux de génie qui n’auraient jamais dû se croiser.

Ce roman valide les points 20 (classique de la SFFF), 21 (roman à quatre mains), 31 (plusieurs points de vue), 34 (uchronie), 42 (se passe sur un autre continent) et 43 (se déroule dans le passé) du challenge « Vive la PAL ! »


A très vite pour la suite de ce bilan lecture !

Et vous, qu’avez-vous lu cet été ?

4 commentaires sur “Vive la PAL ! – Juillet et août 2017 (1ère partie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s