Ma bibliothèque

Memorex, Cindy Van Wilder

Titre : Memorex

Auteur : Cindy Van Wilder

Editeur : Gulfstream – Collection Electrogène

Nombre de pages : 403

Quatrième de couverture :

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Le teaser :

Pour ceux qui aiment :

  • Les personnages complexes
  • Les thrillers
  • Les romans qui poussent à la réflexion

Vous n’y trouverez pas :

  • De romance
  • De personnages stéréotypés
  • D’humour à gogo

Mon avis :

Je trouve enfin le temps de chroniquer ce roman dont la lecture m’a enthousiasmée.

D’entrée de jeu, le prologue donne le ton : l’histoire a beau se passer dans un cadre paradisiaque – une île privée, qui dit mieux ? – les personnages ne sont pas là pour se donner du bon temps. C’est un roman assez sombre qu’on découvre, avec des personnages qui ont chacun leurs fêlures.

Et on touche là à ce qui est à mes yeux le gros point fort de ce roman : les personnages. Qu’il s’agisse de Réha, avec laquelle on suit le développement des évènements en direct, de son père, d’Aïki, bref, de n’importe quel personnage, chacun est bien caractérisé, avec ses points forts, ses faiblesses, ses erreurs, ses traumatismes. Des personnages dont on découvre la psychologie progressivement, dont chaque action est parfaitement justifiée par sa façon de raisonner, ses objectifs, ses connaissances. Les antagonistes ne sont pas oubliés ; chacun a son histoire qui explique sa présence et ses choix. J’ai vraiment eu la sensation de suivre de véritables personnes, et non des personnages de papier.

L’intrigue de son côté est particulièrement bien menée, très prenante, avec un bon dosage de l’information. J’ai beaucoup aimé la structure du récit, avec ces passages en fin de chaque chapitre qui nous présentent une scène passée avec le point de vue d’un autre personnage que Réha. Une façon idéale de fournir au lecteur les informations qui lui manquent pour comprendre les évènements présents et aussi la psychologie des uns et des autres. A mesure que le récit avançait, j’ai cru deviner certaines choses, mais Cindy Van Wilder a su me surprendre jusqu’au bout.

Les thèmes abordés sont également très intéressants. L’univers, très familier – on a l’impression que cette histoire pourrait se dérouler de nos jours, ou d’ici quelques années au pire – permet de vraiment s’identifier aux personnages et de suivre leurs questionnements sur les progrès et dérives de la science, sur l’exploitation de découvertes majeures à des fins militaires, sur ce qui nous définit en tant qu’êtres humains, etc.

Le style pour finir est fluide et agréable à lire.

En résumé, un roman intelligent et prenant, avec des personnages profondément humains, que je conseille à tout le monde.

Petit bonus pour ceux qui ont lu I.R.L., de Agnès Marot : Cindy Van Wilder s’est amusée à glisser de petites allusions à ce roman ; il faudrait que je vérifie si dans I.R.L. il y a aussi des références à Memorex !

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s