Ma bibliothèque

Vitaltest #1 : Sans repères, Clara Suchère

Titre : Sans repères

Série : Vitaltest (tome n° 1)

Auteur : Clara Suchère

Illustratrice : Laure Cadars

Editeur : Yucca Editions

Nombre de pages : 300

Format : papier ou numérique

Âge : à partir de 12 ans

Quatrième de couverture

2167.  Milly, Lauryn, Julien ont quinze ans. L’âge où ils doivent subir leur Vitaltest, un lâchage initiatique dans un lieu inconnu. Ils n’ont pour tout bagage et toute arme que leurs vêtements et le cristal représentant l’élément sur lequel ils détiennent un pouvoir tout neuf.

Arriveront-ils à se retrouver et à s’organiser pour survivre ? Le mois que va durer leur test ne risque-t-il pas de se transformer en vrai cauchemar pour ces jeunes citadins peu habitués à vivre en pleine nature ? L’air, l’eau, la terre et le feu, qu’ils maîtrisent à peine, seront-ils pour eux un appui ou, au contraire, des armes au service des pulsions de mort qui pourraient en habiter certains ?

Ce que l’on sait, c’est qu’ils sont loin, très loin, d’être au bout des surprises qui les attendent.

 Pour ceux qui aiment

  • La science-fantasy
  • Les narrations alternées entre plusieurs personnages
  • Les personnages qui développent des dons spéciaux

 Vous n’y trouverez pas

  • Une dystopie à la Hunger Games ou Divergente
  • Des vaisseaux spatiaux ou sabres-lasers
  • Des elfes ou des dragons

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée en lisant le résumé, en réalisant qu’il y avait là un combo anticipation + magie. La science-fantasy est un genre encore peu représenté, mais que je trouve très intéressant à lire. De prime abord, il m’a même semblé qu’il pouvait y avoir un côté post-apo, qui en fait ne s’est pas confirmé : s’il y a bien eu dans le passé une guerre qui a ravagé la terre et marqué les mémoires, la société s’est bien reconstruite et ressemble finalement beaucoup à ce qu’on connaît – en plus utopique, et la magie liée aux quatre éléments en plus.

On s’attarde finalement assez peu sur l’univers dans ce premier tome ; l’accent est mis principalement sur l’évènement phare du récit, le Vitaltest, une espèce de rite initiatique permettant aux adolescents de quinze ans de découvrir leur élément et d’apprendre à l’utiliser. Suite à quoi, ils sont lâchés pendant un mois en pleine nature, dans le but de leur apprendre à vivre en harmonie avec cette dernière, et pourquoi pas entre eux au passage.

Les personnages et les relations entre eux sont au cœur du récit : chacun apprend à se connaître et à coopérer (ou pas…) avec les autres. De prime abord, les personnages peuvent paraître assez stéréotypés. J’ai notamment souri en lisant les descriptions physiques de tout ce petit monde : ici, les filles sont toutes sveltes et jolies, avec la peau diaphane et une chevelure de rêve. Les garçons de leur côté font rougir ces demoiselles chaque fois qu’ils exposent leurs pectoraux – à l’exception évidemment du binoclard… A mesure qu’on avance dans le récit, cependant, les personnalités se révèlent, et on découvre des adolescents dans l’ensemble attachants, avec leurs forces et leurs faiblesses, très crédibles dans leurs centres d’intérêts et à la maturité somme toute très cohérente avec leur âge (comprenez par là : fluctuante ^^ ). J’ai eu un coup de cœur particulier pour Amélie, la rousse autoritaire ; horripilante au possible lors de ses premières apparitions, elle se révèle finalement intelligente, pleine de bon sens et aussi très drôle à ses heures. Bref, dans l’ensemble, les personnages sont une belle réussite, avec pour seul bémol leur nombre, qui fait qu’on a parfois un peu de mal à s’y retrouver. Leurs interactions apportent beaucoup de dynamisme et d’humour au récit – j’ai d’ailleurs plusieurs fois pouffé de rire lors de ma lecture.

La narration alterne entre les points de vue de trois personnages, Milly, Lauryn et Julien. Très rapide, l’alternance est un peu déstabilisante au début, mais une fois qu’on s’y est fait elle participe au dynamisme du récit. Je regrette un peu qu’il n’y ait pas eu de différence un peu plus marquée entre les « voix » des trois personnages en question, mais à part ce point, les points de vue sont suffisamment bien gérés pour ne jamais s’y perdre.

L’intrigue pour sa part est relativement simple, même si les évènements de la fin laissent supposer des complications pour les tomes suivants. On est très vite pris dans les aventures des personnages, et à part une petite longueur au démarrage sur la description du test, le rythme est assez soutenu. Au fur et à mesure du récit, certains détails m’ont chiffonnée – des trucs un peu gros, limite incohérents avec le reste – jusqu’au dénouement, où tout s’éclaire : loin d’être des maladresses, tous ces détails s’accumulent petit à petit pour amener le lecteur aux mêmes conclusions que les personnages sur le dernier paragraphe : ils sont vraiment dans la panade ^^ Bref, une jolie maîtrise sur la gestion de l’information.

Au final, donc, une lecture sympathique, avec des ingrédients assez classiques mais associés d’une façon peu courante, des personnages attachants et une intrigue prenante. Je suis très curieuse de lire le tome 2 pour découvrir la suite des aventures de la bande.

Pour en savoir un peu plus : la page Facebook de Clara Suchère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s