Ecriture et vie d'auteur

« Aux armes ! » : le conflit dans le récit

Les grenouilles violettes (i.e. les modérateurs de la partie Challenge 1er Jet) on lancé un concept sympa sur le forum Cocyclics : un thème mensuel autour duquel échanger, pour comparer nos façon d’aborder tel ou tel aspect dans nos romans.

Ce mois-ci, le thème c’est la guerre – au sens large : guerres entre peuples, mais aussi disputes ou rivalités entre personnages, ou encore lutte interne d’un des personnages. Bref, le conflit sous toutes ses formes.

Le fait est qu’il est très difficile, voire quasiment impossible, d’écrire une histoire intéressante privée de tous conflits ; mais tout le monde ne le gère pas de la même manière, et c’est intéressant de comparer les méthodes. J’en profite donc pour faire un petit point sur ma propre façon de traiter ce sujet dans mes romans…

L’enfant des lions

Dans cette série, on trouve du conflit un peu à tous les niveaux…

* Le cadre général, pour commencer, nous place dans une lutte opposant la dictature en place avec un groupe de résistants. Cette lutte entraîne fatalement des confrontations parfois assez musclées, par exemple lorsque la Résistance attaque un laboratoire gouvernemental pour libérer ses cobayes. La difficulté a été de trouver le bon ton pour développer ce thème dans un récit à destination des enfants. J’espère avoir réussi, grâce au point de vue de Boubou ; en effet, de tous ceux dont on suit le point de vue dans le récit, c’est le seul qui participe à ces actions, et il a l’avantage d’avoir une vision assez naïve pour adoucir l’impact de ces scènes. Mais au fur et à mesure des tomes, Marco et Fany vont grandir, et ils seront amenés eux aussi à avoir un rôle plus actif dans la Résistance.

* Les conflits entre personnages, on en a à la pelle… La relation de Marco et Fany entre dans ce point, car même s’ils deviennent très complices au cours du tome 1, ils ont au départ beaucoup de mal à s’entendre, et continuent par la suite de se chamailler régulièrement comme le font souvent les frères et sœurs. Dans le premier tome, on peut aussi rajouter le conflit entre Papa et Tonton, qui se disputent la place de chef de famille des lions. A partir du deuxième tome, on verra éclore des conflits entre les membres de la Résistance, entre les singes et un peu tout le monde, entre Marco et ses copains… Et il y en a d’autres à venir dans les tomes suivants, mais on va éviter de trop spoiler.

* Les conflits internes sont moins présents et concernent principalement Marco. Je ne sais pas si ça va bien se sentir au final, mais le petit souffre d’une légère tendance à l’égocentrisme qu’il apprend à étouffer dans le tome 1. Il va aussi être régulièrement confronté à des dilemmes assez compliqués.

Oniris

* La guerre se ressent à peine dans le premier épisode, mais elle va de plus en plus faire parler d’elle au fur et à mesure, jusqu’à converger vers une grande bataille finale qui me fait flipper d’avance – je ne sais pas du tout comment gérer ce genre de scène. Pour le moment, on assiste essentiellement à la fuite d’un petit groupe devant une organisation puissante, avec quelques altercations de temps à autres.

* Les conflits entre personnages sont, là encore, un élément assez important du récit, même s’il ne transparaît pas des masses dans le premier épisode. (Mais le premier épisode est à revoir de toute façon…) Au court du tome 2, des tensions vont commencer à apparaître entre les trois personnages principaux, suite à des divergences d’opinions sur les méthodes à utiliser pour atteindre leur objectif (ceci dit, la nature de l’objectif n’est pas très claire entre eux non plus…). Il y aura quelques clash avant la fin de la saison… Il faut rajouter à cela le conflit personnel avec Walat an’Baz, le chef des troupes adverses, qui éclate au court du deuxième épisode.

* Les conflits internes : Walat an’Baz arrive en tête de liste. Le pauvre passe en effet son temps à lutter contre l’Ombre, une force néfaste qui le pousse à céder à des émotions négatives telles que la colère et la haine. (Dis comme ça, ça fait très Star Wars ^^ ) Les Prétendants ne vont pas l’aider, hélas… On a aussi Joachim, qui affronte des souvenirs douloureux liés à la mort de sa petite sœur et qui se sent obligé de protéger tout le monde (le souci, c’est qu’on est au milieu du deuxième épisode et je n’ai toujours pas réussi à faire ressortir ce point…). Pour les autres, hélas, ce n’est pas vraiment ça. Le problème, c’est que du coup, Walat est bien plus intéressant ; son fan club est bien plus imposant que celui des trois autres réunis. Il faudra que je creuse encore pour trouver une solution à ça.

Et en faisant cette liste, je me rends compte qu’aucun de ces conflits n’apparaît dans le premier épisode… Il va y avoir du recalibrage à faire.

Flammèche

Eh oui, même pour les petits il y a du conflit… Pas de guerre, cette fois-ci par contre.

* Conflits entre personnage : c’est le thème même du roman, la crise relationnelle entre Flammèche et Mira. Il y aura aussi du conflit entre Flammèche et Coco, le doudou de « l’ennemie ».

* Conflits interne : Flammèche doit lutter contre sa jalousie et aussi un petit manque de confiance en lui.

Le bilan de tout ça : la forme de conflit que j’exploite le plus est le conflit entre personnages. Cela se retrouve aussi dans mes autres projets en pause longue durée ou abandonnés, et dans ceux qui sont encore à l’état d’idée dans mon cerveau embrouillé. Cela ne me surprend pas : j’aime énormément jouer sur les relations humaines, notamment familiales et d’amitié, il est donc logique que ce soient elles qui véhiculent la plus grande part de conflits.

Le conflit à grande échelle m’intéresse aussi, mais surtout pour confronter des personnages appartenant à des camps différents. (J’adore les amitiés qui se nouent entre deux ennemis supposés.)

Pour le conflit interne, j’ai encore du boulot à faire… Encore que, à bien y réfléchir, on en trouve davantage dans mes projets mis de côté, où certains personnages sont vraiment torturés.

Et vous, quel genre de conflit aimez-vous voir dans les récits ?


Crédits image : Combat Gnomes de Airwolfhound publié sous licence CC BY-SA 2.0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s