Ecriture et vie d'auteur

NaNoWriMo : quoi qu’est-ce ?

En cette fin de mois d’octobre, beaucoup se préparent à démarrer le mois de novembre sur les chapeaux de roue avec le challenge du NaNoWriMo, du coup j’ai décidé de faire un petit billet sur le sujet…

Pour ceux qui ne connaissent pas, qu’est-ce que c’est ?

NaNoWriMo, c’est la contraction de National Novel Writing Month, autrement dit, le Mois National d’Ecriture de Roman. Il s’agit d’un challenge lancé par Chris Baty en 1999. Le principe est simple : chaque participant dispose d’un mois, du 1er au 30 novembre, pas un jour de plus, pour écrire un roman de 50 000 mots. Soit 1666 mots par jour. Selon les auteurs, cela peut représenter facilement quatre heures de travail par jour.

Le NaNoWriMo dispose d’un site sur lequel les participants peuvent s’inscrire pour actualiser leur compte de mots jour après jour, recevoir des conseils rédigés par des auteurs reconnus et échanger avec d’autres participants au moyen des forums. L’évènement s’accompagne aussi de l’organisations de rencontres irl pour que les participants d’une même région puissent se retrouver pour écrire ensemble et se motiver.

Depuis quelques années, il existe aussi une variante plus soft du NaNoWriMo, le Camp NaNo, qui se déroule en avril et en juillet. Cette fois-ci, l’objectif est adaptable, entre 10 000 et 1000 000 mots. Et il existe aussi un système de « cabines » – en fait, de mini chats dans lesquels on retrouve un nombre limité de personnes, 12 en général, soit que l’on a choisies soit que l’on s’est vu attribuer plus ou moins au hasard. L’occasion de rencontrer de nouveaux copains d’écriture ou bien de se motiver à fond avec ceux qu’on connaît depuis longtemps.

 NaNoWriMo : quoi qu'est-ce ?

Personnellement, je préfère de loin le Camp NaNo. D’une part parce que je n’ai jamais réussi à atteindre les 50 000 mots en un mois, donc l’objectif adaptable est tout de suite plus gratifiant. D’autre part parce que je trouve le système des cabines plus sympa que les immenses forums où, j’avoue, je me sens un peu perdue et où je ne trouve pas mon compte d’émulation.

Du coup, puisque je sais pertinemment que l’objectif des 50 000 mots est irréalisable pour moi – et en plus, que je ne chercherai même pas à l’atteindre puisque je n’en ai pas besoin de tant pour terminer mon projet en cours – j’ai décidé de ne pas m’inscrire au Camp NaNo cette année. Mais je soutiendrai quand même l’effort collectif à ma façon, en m’efforçant de terminer l’épisode 2 d’Oniris dans ce laps de temps. Ce qui devrait représenter quand même entre 10 et 15 000 mots à écrire, un beau score pour moi.

Et vous, vous participez au NaNo cette année ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s