Publié dans Festivals et salons

Etonnants Voyageurs – 23-25 mai à Saint-Malo

Les 23, 24 et 25 mai derniers se tenait la 25ème édition du festival international du livre et du film de Saint-Malo, Etonnants Voyageurs.

Au programme : rencontres, cafés littéraires, débats, projections de films, lectures, dédicaces, expositions, et j’en passe.

Pour ma part, j’étais surtout intéressée par trois pôles :

– la remise du Grand Prix de l’Imaginaire, qui a lieu au cours de ce festival depuis 2010 ;

– la Maison de l’Imaginaire, où étaient programmées des rencontres, expositions, débats (etc.) autour des littératures de l’imaginaire ;

– et enfin, le salon du livre, avec ses stands d’éditeurs, des piles de livres à acheter, et des auteurs en dédicace.

Malheureusement, j’ai été un peu déçue…

Pour commencer (et là, je dois reconnaître que le festival n’y est pour rien), je n’ai pu me libérer pour y aller que le lundi… Or la remise du Grand Prix de l’imaginaire avait lieu le dimanche. Dommage… (Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez retrouver le palmarès ici.)

Deuxième point (et là je râle…) le prix exorbitant m’a finalement découragée d’acheter un billet. 13 euros la journée (multipliez ça par le nombre de personnes dans le groupe, ça représente vite un bon budget…), c’est peut-être valable si on assiste à des conférences en non-stop, mais les organisateurs auraient pu prévoir aussi des tarifs plus adaptés pour ceux qui ne souhaitent accéder qu’à certains lieux du festival (en particulier le salon du livre). Ajoutez à cela le fait que la programmation de la Maison de l’Imaginaire était difficilement trouvable sur le site du festival, je ne me voyais pas payer une telle somme pour prendre le risque de découvrir que les rencontres programmées sur mon temps de présence ne m’intéressaient finalement pas.

Heureusement, pour sauver la journée, la ville est très belle, il faisait très beau, bref, le cadre idéal pour une jolie promenade sur les remparts en admirant la mer (et en attrapant un léger coup de soleil au passage, c’est bien, ça veut dire que c’est le début de l’été ^^ ). Je me suis aussi régalée avec une succulente galette chèvre-fondue de poireaux et une crêpe miel-amande-noisette flambée au rhum… Sans parler de la monumentale coupe glacée que je n’ai pas réussi à terminer au quatre-heures. (Avis aux amateurs : le sorbet au thym, c’est très très spécial, mais mélangé à la menthe, c’est délicieux, tant qu’on n’en abuse pas…)

Bref, je me suis donc baladée dans la ville en attendant 18 heures, heure à laquelle l’entrée au salon du livre devenait gratuite, sans doute parce que c’est l’heure à laquelle les exposants commencent à ramasser leurs piles de livres… Ceci dit, il en reste encore assez pour avoir des étoiles plein les yeux et faire défaillir le porte-monnaie ! J’ai notamment été agréablement surprise par la présence assez importante de stands consacrés aux genres SFFF, une vraie caverne d’Ali Baba : le choix fut difficile. (Naturellement, à cette heure-là, il n’y avait plus d’auteurs en dédicaces, mais bon, ceux que j’avais le plus envie de voir n’étaient là que le dimanche de toute façon.)

Au final, je ramène quand même deux trophées de mon escapade :

– le jeu de société Samuraï Spirit, trouvé dans une boutique au cours de la balade dans Saint-Malo intramuros ;

– et le roman Le roi des fauves, d’Aurélie Wellenstein, trouvé sur le stand Scrinéo au salon du livre, et qui sera sans doute ma prochaine lecture dès que j’aurai fini le livre en cours !

Pour ceux qui veulent en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site internet du festival.

Publicités

Auteur :

Autrice et lectrice, je vous parle de mes écrits et de mes coups de cœurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s